Onet Technologies et France relance: Un projet clé pour le futur de la filière soudage

Un projet clé pour le futur de la filière soudage

En novembre 2020, l’Etat a annoncé la mise en place d’un plan de relance ayant pour objectif de « renforcer les compétences et la compétitivité de la filière nucléaire ». Ce dispositif de relance s’inscrit dans une stratégie de développement de l’excellence du Parc nucléaire existant et des opérations de démantèlement en cours ou à venir.

Onet Technologies a ainsi proposé 3 innovations en cours de développement au sein des équipes. Et les 3 projets ont été lauréats, félicitations aux équipes ! Ces innovations s’inscrivent parfaitement dans la Feuille de Route du groupe Onet mais également dans le Plan Excell de la filière nucléaire mené par EDF.

Retrouvez les interviews des 3 chefs de projet tout au long de l’été.

1614503820890
J’ai débuté ma carrière il y a 12 ans chez ALFA LAVAL VICARB en tant qu’ingénieur soudeur au sein du service méthode soudage et support de production. J’ai ensuite intégré COMEX NUCLÉAIRE il y a 9 ans, aujourd’hui devenu ONET TECHNOLOGIES, pour un poste d’ingénieur soudeur à la Cellule Soudage et Construction Chaudronnée. Aujourd’hui, je manage une unité spécialisée dans différents périmètres d’ingénierie concernant le métier du soudage, de l’installation générale et de la mise au point de procédé. 
Olivier Guizard :Le projet France relance

Responsable de l’Unité Technique Réalisation, au sein du département technique de la DISR d'Onet Technologies.

Quel est le projet que vous avez fait candidater à France Relance ?

 

Nous avons présenté à la première levée des dossiers de France Relance un projet innovant nommé « soudage orbital auto-adaptatif avec contrôle en temps réel de la qualité » dont l’objectif est de développer un procédé de soudage automatisé et intelligent capable d’ajuster en temps réel les paramètres de soudage et contrôler la qualité du joint soudé afin de souder bon du premier coup et d’assurer la traçabilité de la soudure réalisée. Ce procédé sera principalement développé pour des applications de soudage de tuyauterie

En quoi ce projet est un projet d’avenir pour la filière nucléaire ?

 

Dans le cadre du plan EXCELL de la filière nucléaire française, EDF programme un « plan soudage » de grande envergure dont l’objectif est de mettre en place une démarche structurée pour retrouver la maitrise et la qualité des opérations de soudage sur ses installations en embarquant la filière.

Les dispositions engagées par ce plan soudage tendent à augmenter de manière significative les attendus qualité sur les opérations de soudage (souder bon du 1er coup, assurer la traçabilité des paramètres de soudage utilisés, démontrer les performances du procédé au préalable de l’opération de soudage dans des conditions représentatives des sites nucléaires, haut niveau de compétences attendu de la part du soudeur ou l’opérateur soudeur, etc.).

A ce jour, des solutions de soudage automatisé existent, mais elles laissent encore une part d’initiative importante à l’opérateur soudeur et surtout, elles ne sont pas capable de détecter une dérive lente de procédé, ni de détecter des conditions inappropriées de mise en œuvre et encore moins d’apporter des corrections en temps réel pour remédier à ces difficultés.

L’opérateur soudeur doit donc être très expérimenté, faire preuve d’une vigilance sans faille quelque soient les conditions d’intervention. C’est donc une ressource rare. D’autre part, il n’existe pas de bases de données structurées et pertinentes permettant de faire fonctionner au niveau attendu des algorithmes d’IA qui pourraient permettre de piloter le procédé de soudage.

 

Ce procédé de soudage développé par Onet Technologies bénéficiera des dernières avancées technologiques et termes d’IA et d’équipement de soudage. Il apportera ainsi des avantages forts à la filière nucléaire en vue de bien souder du premier coup en permettant de :

  • Renforcer et fiabiliser la qualité des soudures réalisées en tuyauterie
    • En détectant toute dérive du procédé en cours d’opération de soudage,
    • En s’ajustant automatiquement en cours d’opération pour se remettre en conformité pendant l’opération de soudage,
    • En enregistrant les paramètres de soudage et en attestant leur validité par rapport aux critères d’acceptation
  • Prononcer une tendance sur la conformité de la soudure obtenue au préalable de la réalisation des contrôles non destructifs finaux et réglementaires
 
La mise en œuvre de ce procédé permettra de répondre aux attentes du « Plan soudage » d’EDF en apportant la preuve tangible et indiscutable que le travail effectué est conforme aux standards de la filière.

De plus, pour faire face à un programme ambitieux de l’amélioration de la sûreté de ses installations, EDF doit tripler l’appel de charge sur le segment tuyauterie soudage à l’horizon 2023 puis de le quintupler à l’horizon 2026 (base charge 2020).

Onet technologies prévoit dans le cadre de ce projet de recruter de 10 à 35 personnes à l’horizon 2023-2025 afin de déployer ce procédé sur ses chantiers. Ce recrutement contribuera à la diminution des tensions en termes de ressources rares telles que le soudage et qui sont identifiées sur cette période pour la filière nucléaire.

Vous avez un besoin,
une question ?

Nos experts Onet Technologies sont à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes d’informations ou de devis.

Nous contacter
Nous trouver
Simulateurs de devis