Nouveau marché de reprise et de conditionnement de déchets au CEA/Marcoule

Après le chantier de récupération et de conditionnement des déchets de la Fosse 0 du CEA/Marcoule, Onet Technologies vient de décrocher un nouveau contrat de maîtrise d’œuvre portant sur la reprise et le conditionnement des déchets des installations Dégainage G2/G3 et MAR400.

Ce nouveau marché, inscrit dans la continuité du projet pilote de la Fosse 0, va consister :

  • à réaliser, au sein d’un groupement constitué avec les entreprises Orano Projets, EGIS et Jacobs, des études d’avant-projet détaillé,
  • à piloter et coordonner les entreprises de travaux,
  • à procéder à la mise en service industrielle d’installations permettant la reprise et le conditionnement des déchets des unités Dégainage G2/G3 et MAR400 du CEA Marcoule.

« Concrètement, explique Éloi BASALO, chef de projets/Installation du cycle au sein de la Direction des Systèmes Complexes (DSC), en charge de ce dossier, il va s’agir de récupérer les déchets au moyen de systèmes téléopérés, de les trier et de les conditionner pour pouvoir les expédier à l’Andra. »

Un nouvel et bel enjeu pour Onet Technologies, qui s’impose un peu plus en industriel incontournable des activités de reprise et de conditionnement de déchets, depuis la conception jusqu’à la réalisation.

Un contrat de 11 ans et plus de 10 millions d’euros pour Onet Technologies

Fruit d’un travail intense de plus d’un an et demi avec les entreprises partenaires, ce marché débutera le 2 novembre. Il s’étalera sur 11 ans (3 ans d’études et 8 ans de travaux).

« L’une des étapes importantes de ce programme va consister à lotir les travaux à réaliser, précise Éloi Basalo. Nous allons nous appuyer pour cela sur l’expérience que nous avons acquise sur la Fosse 0 et sur notre connaissance des marchés de maîtrise d’œuvre ».

En termes d’effectifs, la phase d’étude mobilisera une équipe de 12 personnes d’Onet Technologies pendant trois ans. L’ensemble des opérations confiées à l’entreprise représente environ 100 000 heures de travail.

La réalité virtuelle immersive au rendez-vous

Pour gagner en précision et en efficacité, afin notamment de s’assurer de l’accessibilité des installations pour le montage, de la faisabilité des opérations techniques et de la maintenabilité des équipements à déployer, Onet Technologies a prévu, en lien avec sa Cellule de continuité numérique, de recourir à la réalité virtuelle. Un procédé innovant, très opportun en milieu sévère et que peu d’entreprises du nucléaire maîtrisent aujourd’hui.

« Cette immersion dans un monde virtuel interactif est un atout de taille pour nous, tant pour la préparation de nos interventions que pour le pilotage de nos robots téléopérés », se félicite Éloi Basalo.

Un nouveau défi supplémentaire pour Onet Technologies, qui a prévu en outre de réaliser des maquettes 3D de tous les dispositifs à réaliser.

Et une nouvelle spécificité, qui renforce encore son expertise dans la gestion de la chaîne de transfert des déchets nucléaires.

Vous avez un besoin,
une question ?

Nos experts Onet Technologies sont à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes d’informations ou de devis.

Nous contacter
Nous trouver
Simulateur de devis