Qu’est-ce que le bionettoyage ? Quels sont ses principes ? Et quel est le rôle de l’agent de bionettoyage ?

Le bionettoyage : définition

Utilisé dans les secteurs sensibles, le bionettoyage est une méthode d’entretien des locaux qui consiste à nettoyer et désinfecter des surfaces, afin de maîtriser et limiter leur contamination.

En pratique, il est majoritairement utilisé pour le nettoyage des établissements médicaux :

  • Hôpital,
  • Clinique,
  • Cabinet médical,
  • Maison de retraite,
  • EHPAD,
  • Laboratoire de recherche.

Il contribue au confort des usagers et à la maîtrise des risques infectieux.

Les agents de bionettoyage doivent garantir aux patients, visiteurs et personnels de santé une ambiance propre, agréable et sans risque de contamination par des  micro-organismes.

Les principes du bionettoyage

Les étapes du bionettoyage pour prévenir les risques de contamination :

–             du haut vers le bas,

–             du plus propre vers le plus sale,

–             du fond vers l’avant

Comme pour le nettoyage, l’efficacité du bionettoyage se base sur le respect du cercle de Sinner, qui réunit 4 facteurs indispensables et d’importance égale :

  1. La température de l’eau utilisée pour le nettoyage 
  2. Le temps de contact nécessaire à l’action du produit 
  3. La chimie : l’action même du produit
  4. L’action mécanique exercée sur la surface.

Ces 4 composantes peuvent être ajustées en proportions différentes, comme par exemple avec le bionettoyage à vapeur qui utilise la température en lieu et place de la chimie.

Les produits du bionettoyage

Le détergent et le désinfectant ont deux buts différents.

L’action du détergent repose sur la capacité de la solution à décoller la saleté d’une surface.

Quant au désinfectant, il élimine un(ou des) micro-organisme(s) ciblé(s). En effet, les désinfectants ont des spectres d’efficacité plus ou moins larges (bactéricide, virucide, fongicide, sporicide…) et sont choisis à partir de l’analyse et de l’identification des risques à maîtriser et neutraliser.

Il existe également des produits détergents-désinfectants « 2-en-1 » qui nettoient et désinfectent en un seul passage.

Dans le secteur hospitalier, les locaux sont classés en fonction des risques identifiés, dans 4 catégories/zones :

  • Zone 1 : les risques sont minimes
  • Zone 2 : les risques sont modérés
  • Zone 3 : les risques sont sévères
  • Zone 4 : les risques sont très élevés

Les procédures de nettoyage et produits utilisés sont choisis en fonction de ces risques.

Quel est le rôle d’un agent de bionettoyage ?

Agent de nettoyage en hôpital - Onet Propreté et Services

Sous la responsabilité de son chef d’équipe Onet Propreté & Services, l’agent de bionettoyage Onet effectue l’entretien (nettoyage/ désinfection) des locaux et du matériel qu’il utilise, afin de sécuriser l’ensemble de sa prestation. Il connaît et respecte méthodes, protocoles spécifiques et modes d’emploi des produits, leur dosage et leur dilution.

L’agent de bionettoyage est également en charge de :

  • La traçabilité de ses prestations,
  • La remontée d’anomalies rencontrées sur le terrain, dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue de la qualité et de co-activité avec nos clients.

Tant en savoir-faire qu’en savoir être, il est autonome, rigoureux et s’adapte sur le terrain aux imprévus. Il respecte le secret professionnel et est sensibilisé à la relation au patient, au cœur du système de santé.

L’importance de la formation pour nos agents de nettoyage

Plusieurs formations diplômantes permettent de devenir agent de nettoyage :

  • le CAP maintenance et hygiène des locaux,
  • le BEP métiers de l’hygiène, de la propreté et de l’environnement,
  • le Bac professionnel hygiène et environnement.

En santé, l’agent de bionettoyage se spécialise via une formation obligatoire à la Sécurité en Santé, l’Hygiène hospitalière et au Bio-nettoyage des locaux, afin d’avoir les connaissances et compétences nécessaires pour exercer dans un établissement de santé.

Après plusieurs années d’expérience, il peut évoluer vers des fonctions d’encadrement et exercer le métier de responsable d’équipe.

Par ailleurs, les équipes Onet Propreté et Services ont développé des procédures dédiées au bionettoyage. Ces procédures répondent aux référentiels Santé Nationaux recommandés par les instances d’hygiène et à la politique de gestion des risques de chaque entreprise/établissement de santé.

Dans quels secteurs a-t-on recours au bionettoyage ?

Le nettoyage industriel

La technique de bionettoyage est utilisée dans les environnements où la présence de micro-organismes, et particules doit être limitée au maximum. Ces zones sensibles sont soumises à la norme NF X 50-790 qui encadre les activités de services de nettoyage industriel.

Le bionettoyage est une technique de nettoyage industriel à l’efficacité prouvée. Les acteurs de ce secteur en perpétuelle évolution doivent respecter un cadre strict, entre exigences légales et bonnes pratiques.

Le bionettoyage hospitalier

En milieu hospitalier, la lutte contre les micro-organismes est un impératif quotidien, car le risque infectieux est omniprésent.

Onet Propreté et Services, en tant qu’entreprise de prestation de bionettoyage, intervient au quotidien dans la prévention et la maîtrise de la lutte contre les infections associées aux soins (anciennement infections nosocomiales), en assurant aux établissements des locaux propres, sains, surs et fiables.

L’importance du bionettoyage est donc capitale, surtout lors de crise sanitaire, comme celle que nous traversons actuellement avec la Covid-19. Il permet également de maîtriser la propreté microbiologique d’un espace, créer un environnement totalement stérile comme dans un bloc opératoire.

C’est un élément de protection incontournable, à la fois pour les patients et pour le personnel soignant.

Ainsi, le groupe Onet a développé une véritable expertise en secteur santé, auprès d’établissements hospitaliers notamment. Aux côtés de ses clients, la cellule nationale d’experts Santé Onet élabore des process de nettoyage et de désinfection.

Le nettoyage agroalimentaire

Onet Propreté AgroalimentaireAutre secteur ayant lui aussi recours au bionettoyage : l’agroalimentaire. Sont concernés notamment les chaines de production, les chaines de conditionnement et les laboratoires. Les contaminations peuvent être microbiologiques ou chimiques et les conséquences néfastes au niveau sanitaire et donc économique. En effet, à l’heure actuelle, traçabilité, sécurité et qualité sont au cœur des préoccupations des consommateurs.

Le bionettoyage pour les secteurs à fortes contraintes

Enfin, les secteurs à fortes contraintes utilisent eux aussi le bionettoyage : restauration, blanchisserie, mais aussi biotechnologie et électronique.

La technique de bionettoyage adaptée à tous les secteurs d’activité

Nos experts métiers ont une connaissance spécifique des secteurs d’activité nécessitant la technique de bionettoyage.

Vous avez un besoin,
une question ?

Nos experts Onet Propreté et Services sont à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes d’informations ou de devis.

Nous contacter
Nous trouver
Simulateurs de devis