Portrait : Michel Cence, responsable de la Cellule Expertise et Contrôles Non Destructifs (CND) avancés

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Michel Cence. Je suis le responsable de la Cellule Expertise et Contrôles Non Destructifs avancés au sein d’Onet Technologies.

Tout d’abord, j’ai débuté ma carrière professionnelle, il y a 39 ans à l’usine de FRAMATOME St Marcel. Désormais, je suis spécialisé en Contrôle Non Destructifs par Ultrasons, expert COFREND Ultrasons (Confédération Française pour les Essais Non Destructifs) et 1er certifié COFREND en méthode TOFD (Time Of Flight Diffraction).

Votre parcours au sein d’Onet Technologies ?

J’ai intégré Onet Technologies en août 2018 après un long parcours comme chef d’entreprise ou au sein d’entreprises telles que EDF, METALSCAN ou l’INSTITUT de SOUDURE.

Aujourd’hui, je suis le garant technique des activités pilotées par le Génie Opérationnel.

En qualité de référent en techniques ultrasonores,

  • je réponds aux demandes d’examens non destructifs à haute valeur ajoutée,
  • j’assure le suivi des projets d’étude et de R&D, notamment pour notre client historique EDF,
  • je participe activement à la montée en compétence du personnel CND avancés d’Onet Technologies.
 

Si vous deviez expliquer le CND (contrôle non destructif) à un débutant ?

Imaginons un composant qui n’aurait pas le droit de casser, un réacteur nucléaire ou un rail de TGV par exemple. Il est évident qu’il faudrait s’assurer qu’il ne contient aucun défaut qui pourrait le fragiliser et le rendre dangereux en termes de sûreté ou de sécurité.

Malheureusement, ces défauts sont souvent invisibles à l’œil nu. C’est pourquoi, il est absolument nécessaire de trouver des techniques, qui permettent de s’affranchir des limitations de la vision sans détruire le composant !

Si l’invisible ennemi est en surface d’un objet, il suffit d’augmenter artificiellement sa visibilité pour le démasquer :

  • En le grossissant avec une loupe, un microscope, une caméra ultrasensible ou un endoscope (Examen Visuel VT)
  • En l’obligeant à réagir à un puissant champ magnétique ou électrique (Examens par Magnétoscopie MT ou par Courant de Foucault ET)
  • En lui faisant avaler et recracher un liquide rouge bien visible (Examen par Ressuage PT)

Ces différentes techniques sont appelées CND Surfaciques.

Lorsque l’ennemi se cache à l’intérieur d’un objet opaque il faut utiliser une « lumière » capable de le traverser :

  • Les rayonnements X ou Gamma (Examen par Radiographie RT)
  • Les ondes ultrasonores (Examen par Ultrasons UT)

Ce sont les CND Volumiques.

Quels conseils pourriez-vous donner à des jeunes souhaitant travailler dans le CND ?

Soyez rigoureux, clairs et précis.

Soyez curieux, ne vous limitez pas à exceller dans ce pour quoi vous avez été formés, élargissez au maximum vos domaines de compétences (fabrication, soudage, métallurgie, modes de ruine, etc.)

Profitez de vos ainés, écoutez les parler et posez leurs toutes les questions que vous vous posez.

Mon père me disait « On ne bronze pas à l’ombre », alors, montrez-nous de quoi vous êtes capables afin que l’on vous donne de plus en plus de travail intéressant et de responsabilités. C’est ainsi que vous progresserez.

Et surtout, prenez du plaisir…

Vous avez un besoin,
une question ?

Nos experts Onet Technologies sont à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes d’informations ou de devis.

Nous contacter
Nous trouver
Simulateur de devis